Vendredi 30 octobre


30 octobre 2020

Mise à jour concernant l’éclosion de COVID-19 à la Résidence Prescott-Russell, le bilan est maintenant de 134 cas recensés, soit une hausse de 16 cas par rapport au dernier bilan. Ce sont 81 résidents et 53 employés qui ont été infectés. De ces cas, 72 sont présentement actifs. Également, la résidence a annoncé deux nouveaux décès hier, au total, ce sont donc 7 résidents qui sont décédés des suites du virus. 

Le Bureau de santé de l'est de l'Ontario a annoncé 6 nouveaux cas de COVID-19 aujourd’hui. Le nombre total de cas recensés dans la région depuis le début de la pandémie est maintenant de 607. L'Est ontarien rapporte également 193 cas actifs aujourd'hui, ce qui représente une baisse de 3 cas par rapport à hier.

Un membre du personnel non-médical de l’Hôpital de Cornwall a testé positif au virus. Selon la présidente de l’établissement, il n’y aurait aucun risque pour les autres employés et les patients.

--

L'Ontario redescend sous la barre des 900 cas aujourd'hui, alors que 896 nouveaux cas de COVID-19 ont été enregistrés. 9 décès supplémentaires s’ajoutent également au bilan de la province. 796 nouvelles guérisons ont également été recensées. Malgré tout, le nombre de cas actifs continue d'augmenter aujourd’hui, alors qu'il est maintenant de 7 669, une augmentation de 91 cas par rapport à hier. Toutefois, le nombre d’hospitalisations a diminué de 8 en Ontario au cours des 24 dernières heures.

Par ailleurs, certains employés du bureau de circonscription de Doug Ford à Toronto ont testés positif au virus. C’est ce que l’attaché de presse du Premier ministre a confirmé. Cependant, M.Ford ne s’est pas rendu sur place au cours des deux dernières semaines, donc, il n’aurait pas été en contact avec le virus. Le bureau de circonscription est toutefois fermé jusqu’à nouvel ordre.

--

La province a présenté, hier, une nouvelle mise à jour sur la modélisation de la propagation du coronavirus. L’Ontario s’éloigne présentement des pires scénarios envisagés, soit des soins intensifs débordés. Malgré la hausse des cas, l’intensité du virus diminuerait. Selon l’épidémiologiste de la province, le gouvernement doit aussi porter une attention particulière sur la santé mentale des Ontariens et sur les conséquences à long terme des répercussions économiques de la COVID-19.

--

Depuis plus d’un mois maintenant, les comtés unis de SD&G offrent un nouveau service aux citoyens, en collaboration avec la PPO et l'hôpital communautaire de Cornwall. En effet, depuis le 28 septembre dernier, Don Depratto, un infirmier en santé mentale, patrouille avec les policiers de la PPO afin de répondre aux appels liés aux problèmes de santé mentale. M.Depratto est en mesure d’offrir des évaluations ainsi que des soins qui sont plus complet et mieux appropriés aux personnes qui en ont besoin. Rappelons que depuis le début de la pandémie, la PPO reçoit beaucoup plus d’appel de citoyens concernant la santé mentale.