Jeudi 9 septembre 2021


09 septembre 2021

Situation COVID-19 dans l’Est ontarien, 7 nouveaux de COVID-19 ont été confirmés hier. Au total, 64 cas sont actifs, soit une hausse de 2 cas par rapport au bilan précédent. 3 personnes sont toujours hospitalisées. 

---

La Police provinciale de l’Ontario, détachement de SDG a fait une mise à jour du programme de crise en santé mentale, projet pilote offert en collaboration avec l’Hôpital communautaire de Cornwall. Ce dernier a été mis sur pied pour désamorcer les situations tendues. Selon le représentant, ce programme est un succès et a permis à réduire le temps des interventions des agents à des personnes en détresse. Cette économie de temps aurait déjà permis de réaliser des économies pour le détachement de SDG. La prochaine étape sera d’obtenir du financement de la province afin de rendre le programme permanent.

--

Complexe sportif de La Nation, la compagnie responsable de la construction a été choisie par le conseil municipal. Il s’agit de McDonald Brothers Construction, une entreprise d’Ottawa. Cette dernière a été la plus basse soumissionnaire avec une estimation des coûts de construction à un peu moins de 12,5 millions de dollars. L’entreprise aurait également été préférée par son expérience dans les bâtiments préfabriqués et ses projets de terrains intérieurs. La construction du Complexe sportif devrait durer 56 semaines, cependant, aucune date de début des travaux n’a encore été avancée. La Nation attend encore du financement des différents paliers de gouvernement.

--

La Conservation de la Nation Sud invite tous les propriétaires souhaitant recevoir des arbres en 2022 à communiquer le plus tôt possible avec elle. L’organisme offre chaque année plusieurs types d’arbres à prix réduit aux résidents de la région. Selon la CNS, son programme a permis de planter plus de 230 000 arbres sur son territoire en 2021.

--

Élections fédérales, le débat des chefs officiels en français s’est tenu hier entre les chefs des principaux partis. Selon la Fédération des communautés francophones et acadiennes du Canada, les réponses des chefs étaient principalement en lien avec les réalités des Québécois. L’organisme a ajouté qu'à part la dernière question, 2 minutes avant la fin du débat, les francophones hors Québec étaient inexistants. La Fédération se dit cependant heureuse qu’un débat sur les enjeux francophones impliquant des représentants de tous les partis sera présenté sur les ondes de Radio-Canada Ottawa le 15 septembre prochain. Par ailleurs, c’est ce soir dès 20h que les chefs retourneront sur le podium pour le débat officiel, cette fois-ci en anglais.