Jeudi 18 juillet 2019


18 juillet 2019

La ville de Limoges devrait avoir son propre complexe sportif ainsi qu’un centre communautaire d’ici décembre 2020. La première phase de ce complexe sera composée d’un centre communautaire pouvant accueillir 75 personnes, 2/3 d’un terrain de soccer de grandeur FIFA, une piste de courses et de marche ainsi qu’une cuisinette. Les négociations se poursuivent avec le CSDCEO pour l’utilisation d’un de leur terrain.

--

Lundi prochain, La Westlake Brothers Souvenir Association sera à Cornwall pour une cérémonie de commémoration en l'honneur des soldats canadiens qui ont contribué à leur libération lors de la Seconde Guerre mondiale. 27 jeunes Français de Normandie déposeront une couronne au cénotaphe de Cornwall à 15 heures. De plus, ils prendront une marche et ils liront 5 000 des 47 000 noms des Canadiens décédés lors de cette guerre.

 

--

Monument de la francophonie à St-Albert, on compte désormais parmi les nombreux donateurs, Coopérateurs de Casselman. Leur don s’élève à12 000 $. Le comité du monument aurait déjà amassé 315 000 $ sur un objectif de 350 000. 

--

Décès de M. Francois Bélair, ancien éditeur du journal Le Reflet. Cet homme bien apprécié de la communauté et des gens d’affaires de la région nous a quittés mardi à l’âge de 64 ans. Même après la vente de la publication à la compagnie d’édition André Paquette, il a continué à y travailler une dizaine d’années.

--

Franchir la frontière canadienne en français est une difficulté. Le service en français s’est peu amélioré et les plaintes s’accumulent. Selon le commissaire du Commissariat aux langues officielles, le problème majeur serait que les agents de service frontalier sont insuffisamment bilingues. Même que, depuis 2015, les agents bilingues sont passés de 80 à 76 en 2017.

--

Plus tôt ce matin, Doug McNeil a été nommé conseiller spécial en matière d’inondations en Ontario. Son travail consistera à conseiller la province sur les mesures à prendre afin de diminuer les effets des inondations et d’assurer le rétablissement des personnes touchées. Ses propositions seront basées sur les commentaires des citoyens et des représentants municipaux.