Inauguration du 17e Monument de la francophonie


25 septembre 2019

J’ai eu la chance d’assister à un de mes premiers gros événements dans l’Est ontarien, soit celui de l’inauguration du Monument de la francophonie à St-Albert.

Quelle réussite!   

D’abord, le monument est impeccable. En ce qui concerne la conception, tout a été pensé. Par exemple, si vous allez y jeter un coup d’œil, vous allez remarquer que les extrémités des monuments ne sont pas finies. Cela signifie que la francophonie est constamment en « construction »… en évolution. De plus, une empreinte de pneu de tracteur est gravée sur le bloc central noir. Celle-ci reflète la forte présence des fermes agricoles dans la région.

Également, vous pouvez y retrouver une silhouette stylisée en acier inoxydable démontrant la région de St-Albert. On y voit la campagne, les fermes, le village et son église sans oublier la fromagerie et plus encore… Bon, je pourrais vous faire un roman avec toutes ces merveilleuses significations de ce monument, mais je vous laisse aller les découvrir par vous-même!

Félicitation à l’artiste qui a pensé à tout ça!

Oh et... le mât! Faites attention pour ne pas vous blesser le cou (haha), il est assez haut merci… C’est le plus haut de tous les autres monuments. J’ai cru entendre aux alentours de 83 pieds, j’en fais 5, imaginez-vous!

Lors du lever du drapeau, nous avons entendu nul autre que la chanson Mon Beau Drapeau. Que dire de plus? Concept non? Sans doute que oui :)

Je termine en vous disant que j’ai été agréablement surprise de voir Mélissa Ouimet. Bon…ok… c’est plus ou moins une surprise puisqu’elle est franco-ontarienne, et en plus, native de St-Albert, mais quand même! Il y a du talent dans l’Est ontarien!

 

Félicitation à tous!!!

Claudia